JANVIER 2013

 

 

Angelica & Angelina – Bruxelles / Belgique

 

Dans votre premier roman il est question d’une relation de couple entre partenaires spirituels. Pouvez-vous décrire la relation de couple la plus saine entre un homme et une femme ?

 

Pour que l’on puisse envisager une relation spirituelle, il faut qu’il y ait une base d'amour solide déjà présente chez les deux partenaires. Chacun doit avoir une capacité d'intimité avec soi-même et une harmonie entre sa dualité intérieure. Le couple peut alors envisager de vivre son amour sans avoir besoin de prendre le pouvoir sur l'autre, et surtout, sans attendre que l'autre réalise l'amour à sa place. Cette relation devient alors une guérison, un choix de rencontrer sa douleur et ses blessures pour les élever et les dépasser. On ne peut aimer l’autre sans reconnaître ses propres douleurs. Une fois ce stade passé, l’Amour se déploie à travers la Source divine et permet un amour inconditionnel. Un amour qui unit les deux partenaires en s’offrant dans toute sa grandeur et dans toute sa beauté, quels que furent les poids, les ombres qui la couvraient auparavant.

 


 

Ulrike Hoffmann - Francfort / Allemagne

 

Comment peut-on expérimenter une dimension autre que la dimension physique dans laquelle nous vivons ?

 

Il est possible d’expérimenter d’autres dimensions à travers l’espace du silence ou pendant notre sommeil. C’est dans la profondeur de ces silences qu’une grande partie de notre attention, si pas toute notre attention, se porte sur l’arrière-plan de notre perception quotidienne. Il nous est alors possible de percevoir une nouvelle réalité derrière le monde des apparences.

 


 

Fabrice Diawara - Abidjan / Côte d'Ivoire

 

Quelle importance peut-on donner aux rêves ?

 

Lorsque l’on rêve, on atteint un niveau de conscience moins dense, moins conditionné. Les rêves nous permettent ainsi d’expérimenter la réalité différemment. On différencie trois types de rêves. Le rêve général : Ce rêve est fréquent et permet d’évacuer des tensions en vidant notre mémoire visuelle, auditive et sensitive. Le rêve lucide : Pendant ce rêve nous sommes conscients de rêver et les situations que nous rencontrons nous permettent de nous préparer à certains évènements de la vie réelle. Le troisième type de rêve est de type exceptionnel, il s’agit du voyage astral. Il est ici question de sorties du corps lors du sommeil. L'âme sort du corps et voyage dans le monde astral vers d’autres dimensions.

 


 

Oscar Arandes - Guadalajara / Mexique

 

Est-ce que transcender signifie se retirer du monde ?

 

La transcendance spirituelle ne signifie pas sortir du monde mais au contraire pénétrer le monde plus profondément. Il ne s’agit nullement de cesser d’être en relation avec d’autres. Transcender, c’est agir sans qu’il y ait une tentative d’imposer sa personne. En d’autres termes, transcender consiste à agir sans que l’on s’attribue une place centrale et sans préoccupation de l’image que l’on donne de soi-même à travers nos actions.