Le Changement qui s'impose

 

 

Lors de mes discussions, je remarque que beaucoup de personnes de bonne intention s'engagent dans des domaines bien spécifiques. Elles mènent un combat pour un meilleur monde en ayant fait le choix d'une cause particulière, une idéologie, une religion ou un mouvement quelconque, souvent engagées dans une bataille contre un adversaire auquel elles attribuent tous les maux de la société.

 

Bien sûr qu'il y a un sens à consacrer sa vie à la religiosité, quoiqu'il faille encore que ce sens soit en accord avec la réalité d'aujourd'hui. Il est vrai qu'il peut être utile de définir les vraies puissances de ce monde et de déterminer leurs rôles, mais sans oublier que toute civilisation a une fin, leur déclin se produira de toute façon, naturellement. Oui, nous pouvons défendre la cause animale, mais il est un fait certain que nous serons tous végétariens un jour. Et oui, il est fort probable que nous devons nous investir dans les problèmes écologistes, mais les faits nous montrent que le nucléaire se dissout déjà dans le passé et que nous nous dirigeons vers le solaire.

 

Loin de moi, l’idée de renier toutes ces bonnes causes et je pourrais en nommer bien d'autres. Mais de mon côté je tente de discerner l'engagement qui pourrait être considéré comme le plus indispensable en me posant la question suivante : Existe-il une cause pour laquelle chaque être humain peut être amené à la défendre ? Un challenge qui aurait le potentiel d'engager toute l’humanité.

 

Pour répondre à cette question, il faudrait définir le danger principal de l’humanité dans sa totalité et déterminer le facteur commun reliant tous les grands problèmes que connaît notre monde aujourd'hui. La question peut paraître difficile, la réponse l'est sans doute moins:le danger commun à toute l’espèce humaine est l'esprit individualiste.

 

Le challenge principal de l’espèce humaine est donc : Comment sortir de l'esprit individualiste ? Pouvons-nous remettre en cause toutes nos idées d'appartenance, autres que notre appartenance à l’espèce humaine ?

 

Il est d'ordre vital que nous venions ou revenions à l’idée majeure que l’espèce humaine tout entière doit être protégée. Et que nous prenons conscience que pour arriver à cette fin, nous devons nous défaire de notre esprit égoïste et de nos comportements compétitifs.

 

Nous devons supprimer toute forme de nationalisme et de tribalisme car ils ne font que renforcer le sentiment individualiste.  Nous devons également nous désintoxiquer de la mentalité matérialiste qui règne dans le monde d'aujourd'hui, cette accumulation marchande présente partout. Nous devons revoir nos systèmes éducatifs, où la compétition est enseignée, renforçant les inégalités, compromettant les générations futures, le peuple de demain, comme j'aime l’appeler.

 

C'est bien dans ce combat qui peut être mené à échelle locale, nationale et planétaire que nous devons nous engager et faire en sorte que nos efforts aient la plus grande utilité. C'est de la manière dont nous traiterons l'individualisme, sous ses formes multiples, que le vrai changement aura lieu. Tout autre changement ne sera que temporaire, sans réelle forme d’évolution.