Notre pouvoir d’échange

 

 

La capacité de se refleter dans l'autre nous offre un nouveau regard sur la vie, où toutes personnes et toutes situations nous montre une partie de ce que nous sommes. Une fois que notre mental s’habitue à ses nouvelles perceptions de la réalité, il comprend qu'il n’y a pas vraiment de bien et de mal absolu, qu’il n’y a donc pas forcément à avoir peur de bien faire ou de mal faire, puisque le rôle de notre libre arbitre n’est autre que de se choisir soi-même.

 

Nous sommes alors réconciliés avec la vie. Nous l’abordons différemment, sans plus jamais penser qu’elle est hostile ou qu’elle nous veut du mal. Nous abordons également les autres différemment, avec plus d’attention pour leurs beauté, pour ce qui vit en eux, même si ils ne l’on pas encore reconnu eux-mêmes.

 

Notre force d’échange prend de l’ampleur, aussi bien dans le non visible de notre sphère énergétique que dans la matière. Notre pouvoir de communiquer, de transférer se traduit d’une part par une plus grande faculté d’attirer ce qui nous nous élève et d’autre part de garder à distance ce qui ne nous convient pas.

 

Pour un être de lumière le meilleur moyen de communiquer aux autres toute l’unité que l’on voit entre eux et nous-mêmes n’est souvent pas la parole. Les mots n’ont souvent que peu de pouvoir sur une personne encore trop éloigné d’elle-même. Par contre si on se laisse toucher et attendrit par ses vibrations, nos ondes lui parviendront. Elle captera ce qu’on émane d’elle et elle pourra fusionner avec la vision qu’on a d’elle.