OCTOBRE 2010

 

 

Carla Balaita – Bacau / Romania


Est-il possible de vivre nos relations passionnelles sans avoir un comportement égoïste ?


Au début d’une histoire d'amour passionnelle, les partenaires éprouvent le besoin de fusion. Ils augmentent alors leurs comportements séducteurs, recherchent le contrôle émotionnel de l'autre et veulent ainsi vaincre la peur d'être rejetés. Mais une fois ce besoin de fusion satisfait, un autre besoin apparaît, celui de se libérer et de retrouver son autonomie. C’est ainsi que naît l’égoïsme au sein d’une relation. Les partenaires doivent alors chercher à créer un équilibre au sein duquel aussi bien le besoin de fusion que le besoin d'autonomie puisse être satisfait. Ils pourront alors empêcher que les conflits et les émotions négatives telles que la peur, la jalousie et la colère se développent. Lorsque que ce désir d’équilibre est présent chez les partenaires, ils mettent l’accent sur leur intimité et leur apport personnel et ne cherchent pas à transformer l'autre pour répondre à leurs propres attentes. Ils savent que la relation et non pas l'autre peut contribuer à satisfaire les besoins de chacun.

 


 

Yolande Hoelscher – Huntington Beach / Californie


Je me fais du souci à propos de la violence croissante qui existe entre les jeunes. Qu’en pensez-vous et quelles solutions proposez-vous ?


Je ne suis pas si sûr que la violence entre les jeunes soit croissante. Elle prend de nouvelles formes, certes, mais selon moi elle a toujours existé. La source de cette violence réside pour beaucoup d’entre eux dans la difficulté de pouvoir se projeter dans le futur. Beaucoup de jeunes aujourd’hui sont incapables de croire qu’ils peuvent changer l’avenir. Pour y remédier, il est donc indispensable d’aider ces futurs adultes à se projeter dans le futur. A nous de leur donner les moyens de créer de nouvelles valeurs pour faire face aux conditions que leur propose la culture socio-économique actuelle. A partir du moment où une personne, quel que soit son âge, prend conscience des possibilités qu’elle a de nourrir son futur, la paix et la sérénité apparaissent dans son présent.

 


 

Dora Evagelinaki – Vólos / Grèce


Que conseillez-vous à ceux qui s’engagent à promouvoir les rencontres et les rapprochements entre personnes de différentes cultures ?


Les relations interculturelles en général et l’engagement à promouvoir le dialogue interculturel en particulier, sont des activités qui ont toujours suscité mon intérêt. Mon expérience m’incite à dire que la meilleure approche est avant tout l’application d’une communication sereine. J’entends par là le désir de communiquer en acceptant de partager des différences, de gérer des rivalités mais surtout de développer des relations dans lesquelles les rapports de force ne dominent pas. Proposer une communication sereine c’est s'engager dans un partage basé sur des dialogues sains et lucides et non pas sur des luttes verbales ou des affrontements dans lesquels le but est de démontrer que nous avons raison. La communication sereine s’adresse, de manière générale, à tous ceux qui se sentent concernés par la possibilité d'un changement profond dans leur façon de dialoguer, d'échanger et de partager pour accéder au meilleur de soi et de l'autre.

 


 

Snežana Grujić – Belgrade / Serbie


Écrivez-vous pour vous-même ou plus dans un but de communiquer ?


Je pense qu’on n’écrit jamais uniquement pour soi-même, on le fait bien sûr pour soi mais également pour ceux à qui on s'adresse et pour ceux qui désirent nous lire. La philosophie de fiction est un genre littéraire qui, selon moi, ne peut être satisfaisant sans l’enjeu qui consiste à s’interroger sur le sens de certaines pensées. En m’’exprimant à travers la philofiction, je m’adresse à tous mes lecteurs en particulier en leur soumettant des idées dans le but d’instaurer avec eux une communauté se regroupant autour d’un désir de sagesse et d'ouverture face à ce qui peut advenir.

 


 

Gili Anna – Tel Aviv / Israël


Que pensez-vous de la télépathie. Est-ce un mythe ou une réalité ?


Chacun de nous possède des capacités naturelles issues des énergies de l'univers et de la matière. Même si ces capacités sont encore peu développées par grand nombre d’humains, elles existent à l'état latent. Ceci est valable dans différents domaines, mais surtout en ce qui concerne le pouvoir de la pensée. La faculté de communiquer de manière instantanée est un exemple d’une faculté que nous possédons qui reste à développer. La transmission télépathique est d’ailleurs quelque chose que nous partageons avec le règne animal. Les animaux possèdent également cette faculté de contact télépathique à un niveau émotionnel et instinctif. L’humain est quant à lui en mesure d’élever cette capacité jusqu'au niveau mental et d’établir ainsi une communication directe, d'un esprit à l'autre.

 


 

Antara Karvade – Madhya Pradesh / India


Voyez-vous la pauvreté dans le monde comme une responsabilité collective ?


Qu’on le veuille ou pas, nous sommes tous impliqués par ce qui se passe dans le monde. Quel que soit notre propre train de vie, nous nous apercevons bien qu’un grand nombre d'individus ont un niveau de vie disproportionné et vivent comme si la pauvreté et les nations défavorisées n'existaient pas. Le fait d’ignorer que la majorité des habitants de la planète vivent dans la pauvreté et que des millions meurent de faim nous donne donc à tous un degré de responsabilité. Il nous suffit de nous intéresser aux réelles causes de ce manque d'harmonie pour prendre conscience de la nécessité de mener des actions qui tentent d’établir un juste partage entre les humains. Chaque prise de conscience individuelle peut inciter d’autres à suivre l’exemple et contribuer à une compréhension collective qui soit en mesure de transformer le monde entier.

 


 

Nizar Al Merrouni – Tanger / Maroc


Quels éléments permettent de reconnaitre une évolution personnelle? Et comment peut-on accélérer notre évolution ?


Précisons que lorsque l’on parle d’évolution personnelle, il s'agit bien de l'évolution de la conscience d’un individu. On reconnait cette évolution lorsqu’un individu devient plus altruiste. Ses actions sont alors moins conduites par des désirs égocentriques et dévoilent une sensibilité profonde qui s'efforce d'agir pour améliorer la condition humaine. Cette personne tente d’accorder aux autres et au monde qui l’entoure plus d'importance qu'à elle-même. En ce qui concerne les moyens d’accélérer notre évolution personnelle, je conseillerais l’attention et la générosité. Exercer notre attention et accomplir des activités efficaces au service des autres font partie des piliers importants dans le processus évolutif.