OCTOBRE 2011

 

 

Candy O'Donnell - San Francisco / Californie

 

Votre travail témoigne d’un grand enthousiasme. Quel est votre objectif et comment expliquez-vous que vos écrits soient si bien reçus dans les quatre coins du monde ?

 

Mon but s’exprime par un désir intense d’être un enfant du monde et le frère de tout homme et femme. L’enthousiasme qui m’accompagne donne sens à ma vie et me permet de devenir ce que je suis réellement. Mon ambition est de mettre en lumière ce qui nous empêche de voir la réalité. Comment expliquer que mon travail soit apprécié par tant de lecteurs ? Le fait qu’une version en ligne soit offerte gratuitement et ce dans plusieurs langues est bien sûr un atout considérable. Ce que je retiens des réactions des lecteurs est que mes écrits sont perçus comme un voyage spirituel durant lequel ils se sentent touchés par les messages et établissent un lien avec leur propre vie, donnant ainsi aux messages une seconde nature.

 


 

Paola Castañeda - Bogota / Colombie

 

Que signifie la non-dualité ?

 

La notion de non-dualité est souvent employée pour décrire une des plus anciennes traditions spirituelles de l’Inde. Elle réfère à l'unité profonde de la vie et met en avant le fait que toute chose possède une même source apparaissant sous multiples formes. La non-dualité réfère également à la vérité toujours présente dans chaque action et à chaque instant dans la clarté de notre expérience directe.

 


 

Anna Giuliani - Naples / Italie

 

Est-ce qu’un bonheur durable n'est pas une utopie vu que les circonstances de la vie changent perpétuellement ?

 

Les circonstances externes n’ont que peu d’effet sur le bonheur durable. Prenons l’exemple de personnes qui ont réussi à échapper à la pauvreté. En général elles diront qu'elles sont plus heureuses, mais une fois passé au-dessus du seuil de la pauvreté, avoir plus d'argent ne signifie pas nécessairement ressentir plus de bonheur. Beaucoup d’entre nous ne peuvent malheureusement pas être heureux sans qu’ils aient une succession de plaisir et sont donc toujours à la recherche de nouveaux plaisirs. À long terme, cette dépendance est néfaste, car le bonheur de la personne dépend alors entièrement des circonstances externes. Tant que notre bonheur est basé uniquement sur le plaisir, on peut difficilement parler d'un bonheur durable. Un goût, aussi bon soit-il, perdra de sa saveur. Un paysage, aussi magnifique soit-il, perdra de sa beauté. Une personne, aussi intéressante soit-elle, perdra de son charme. Il est donc important que nous apprenions à fonder notre bonheur sur une base stable. Le sujet est vaste, mais en règle générale, on peut dire que moins nous accordons de l'attention à la forme et plus nous portons notre attention vers l'essentiel, plus il nous est possible de trouver un bonheur durable.

 


 

Patricia Ochoa - Arica / Chili

 

La poésie nous donne-elle une vision différente de la réalité ?

 

Toute personne qui s’exprime à travers l'art poétique garde les qualités expressives du langage, mais se donne la liberté de les présenter sous forme symbolique. Le poète donne ainsi une vision distinctive de la réalité, mais exprime avant tout ce qu’il ressent. La poésie peut ainsi servir de pont entre les sentiments du poète et les sentiments personnels du lecteur, et élargir voire même approfondir la vision de la réalité du lecteur.