OCTOBRE 2012

 

 

Jamie Lynn Bright - Virginia Beach / Virginie


Vers où se dirige l'humanité. Et comment y arriverons-nous?

 

Il existe un ordre universel qui réunit toutes les formes que nous pouvons observer. Ce qui n'est pas encore apparu sous une forme physique existe déjà, apparemment dans une autre dimension, même si en réalité cette dimension n'est jamais réellement séparée de la dimension physique que nous connaissons. Ce qui est visible sous une forme et ce qui ne l’est pas seront toujours liés. La question que nous pouvons donc nous poser est : « Comment, au sein de l'humanité, apparaît ce qui n’est pas encore visible ? » Ma réponse à cette question serait alors : «L'avenir de l'homme apparaît à travers la prise de conscience de sa réelle destination ».

 


 

Fernand Nwesla - Yaoundé / Cameroun


J’aime votre façon d’écrire sur les personnes moins valides, je trouve ça beau et émouvant. Je voudrais savoir pourquoi certaines personnes naissent avec un handicap?

 

Toute personne naît sous une forme et connait donc par définition des limites physiques et mentales. La perception de ces limitations est individuelle et dépend de la façon dont chacun expérimente ces limites. Ce que nous pouvons dire de manière générale est que la volonté de dépasser nos limites nous permet de développer notre conscience. Certaines entraves peuvent être surmontées physiquement, d’autres non, mais toutes les limitations peuvent être surmontées intérieurement. Ceci est possible non pas en les combattant mais en les acceptant. Lorsque nous sommes en mesure d'accepter toutes nos limites, quelque chose d'unique émerge, quelque chose qui, conçue différemment, jamais n’apparaitrait et ne pourrait s'exprimer.

 


 

Blain Tomlinson - Collingwood / Canada

 

Serons-nous un jour en mesure de connaître la réalité de la même façon que le Créateur?

 

La connaître, probablement jamais. L’expérimenter oui. La réalité est une chose bien trop étrange pour pouvoir être comprise en tant que connaissance. Lorsque nous essayons de la comprendre, nous la percevons à travers notre savoir limité, ce qui nous offre pas plus qu'une vision très limitée de cette réalité. Notre intellect ne peut nous donner plus qu'une illusion statique de quelque chose qui est constamment en mouvement, qui ne connaît point de repos. Si nous désirons mieux expérimenter la réalité, nous devons tenter de nous libérer de notre savoir limité et atteindre un niveau de conscience où notre intellect a moins d’emprise sur nous. Nous parlons alors d'une conscience plus proche de l'Absolu, plus reliée au seul et unique véritable Savoir.

 


 

Salima Meliani - Fès / Maroc

 

Aussi bien dans vos écrits littéraires que dans les articles sur ce blog on ressent une force à travers les mots. Vous le faites avec grande humilité et cette modestie fait votre charme mais comment expliquez-vous vous-même l'impact de vos mots.

 

La seule chose que je peux dire est que lorsque j'écris, c’est une envie profonde de phraser quelque chose que je ressens qui me dépasse, quelque chose sans doute d'inexprimable. A travers mes écrits, le lecteur doit vraisemblablement reconnaître certains messages qui le touchent d’une manière particulière. Chaque lecteur crée ainsi une nouvelle interprétation de ces messages, chacune un peu différente de l’autre. Cette nouvelle interprétation affecte ses émotions et ses pensées et lui permet de se sentir un peu plus libéré de son mode de pensée qui jusque-là lui était imposé. C’est ainsi qu’à travers des mots inspirés par la source intemporelle, peut apparaître chez le lecteur quelque chose qui jusque-là n'était pas.