SEPTEMBRE 2012

 

 

Chai Pi Pax - Séoul / Corée du Sud


Comment peut-on unir notre monde intérieur et extérieur ?

 

En examinant ce qui nous empêche de les unir. Tant que nous restons persuadés qu’une chose doit être concrète et tangible pour être réelle, nous abordons le monde avec une conscience limitée. Il existe un état au-delà de l'espace-temps qui conçoit, crée et contrôle tous les événements qui ont lieu dans notre espace-temps. L’accès à ce niveau supérieur de la conscience, ou autrement dit, à ce monde intérieur, nécessite un processus de purification. Un processus au sein duquel nous abandonnons nos opinions et nos croyances afin d’observer le monde avec plus d’innocence, de spontanéité et de gaieté. Une observation du cœur, qui unit de manière naturelle toute réalité intérieure et extérieure, la transcende et se connecte avec notre source.

 


 

Maya Panday - Almere / Pays-Bas


Qu'advient-il de nous après la mort ?

 

Cette question en soulève une autre : Qui sommes-nous? Ou encore : Qu’est-ce qui meurt? Nous affirmons être une identité, ce qui n’est en fait rien d’autre que le produit de notre conditionnement, nous nous voyons en tant que personne comme si c’était quelque chose véritable et durable. Mais où se trouve cette personne ? Sur quoi nous basons-nous? L’examen de notre perception nous démontre sa tangibilité et invite l’esprit dans une dimension que nous appellerons l'Absolu, une dimension dans laquelle nous prenons conscience que la vie et la mort ne sont que des phases d'une seule et même existence.

 


 

William Kulka - Chicago / Illinois


J'aimerais connaître votre opinion sur la relation entre l’égo et l’image de soi. Comment pouvons-nous diminuer notre ego sans que cela provoque des dégâts pour notre auto estime ?

 

L’estime de soi se développe en fonction de ce que nous pensons être. Nous devenons tous ce que nous pensons devoir être. Lorsque nous comprenons ce fonctionnement, nous percevons mieux ce que nous ne sommes pas, que nous sommes en réalité autre chose que les caractéristiques que nous nous accordons. Nous nous redécouvrons alors avec plus de beauté. Une beauté n'étant pas le fruit de notre égo, mais émanant du plus profond de nous. Cette beauté n'est rien de moins que l'amour. Plus nous nous unissons avec cette beauté à première vue invisible, plus le monde sensoriel se présente avec plus de beauté et plus nous nous percevons également avec plus de beauté.

 


 

Anupam Khare - Allahabad / India


Est-ce que le « Champ », ou ce que l’on nomme également le «Vide», existe réellement ou fait-il partie de notre imagination ?

 

Le «Champ» est la dimension que nous percevons comme un Vide. Il se situe dans l'espace entre les pensées, les objets et les mouvements. C'est un espace que nous ne pouvons pas percevoir, ni expérimenter avec notre approche habituelle et c’est pour cela que nous le définissons comme un « Rien ». Cependant, lorsque se produisent les moments de lumière, nous prenons conscience de cet espace et il s’avère être très riche et dynamique. Ce champ est le potentiel pur d’où émane chaque nouveau moment, la seule réalité et tout ce qu’elle inclut.